Trouver une sage-femme à Besançon

Depuis l’Ancien Régime, la sage-femme est reconnue en France comme un vrai métier.

Si la compétence s’apprenait via une formation et sur le tas il y a quelques siècles (depuis le XIVe), elle est aujourd’hui parfaitement encadrée.

Autrefois réservée aux femmes, les hommes peuvent exercer cette profession depuis la loi de 1982. Mais, on trouve encore une majorité de femmes dans ce métier.

D’après Wikipedia on aurait 99 % de femmes pour seulement 1 % d’hommes. D’ailleurs, les hommes sont parfois appelés « maïeuticien » ou « accoucheur ». Ils ont les mêmes compétences que leurs homologues féminines.

L’apprentissage du métier commence par une première année en médecine. Il faut alors être classé correctement à la fin de la première année pour prétendre à la formation de sage-femme.

Ensuite, il y a 4 années supplémentaires de formation, la deuxième année (licence 2) à la cinquième (master 2). Le diplôme de sage-femme est maintenant reconnu comme un master depuis 2010.

Depuis la réforme HPST, les sage-femmes ont plus de compétences et elles peuvent assurer un suivi gynécologique et prescrire des contraceptifs aux femmes en âge de procréer.

Il y a de nombreuses sage-femmes à Besançon. Elles exercent dans des hôpitaux, en clinique ou en libérales.

Les sages-femmes libérales sont plus libres et peuvent parfois assurer plus de soins que leurs homologues en milieu hospitalier.

Certaines sages-femmes de Besançon peuvent ainsi préparer l’accouchement en piscine ou à l’aide de yoga.

Lorsque la femme est enceinte, les soins de sages-femmes sont remboursés par la sécurité sociale.

lorenzon.org